RÉDIGER ET APPROUVER VOS PROCÉDURES DE CADENASSAGE

Trouver un système pour organiser vos procédures de cadenassage n'est pas difficile, mais cela demande un peu de planification avant de commencer. Il y a quelques décisions fondamentales à prendre avant même de commencer à rédiger.

La partie la plus importante est de savoir si vous utiliserez un système basé sur des fichiers uniques (Word, Excel) ou un système de base de données via un logiciel. Il y a des avantages et des inconvénients à cela, nous en reparlerons une autre fois.

Maintenant, vous devez décider si vous allez rédiger une procédure pour chaque pièce d'équipement séparée qui pourrait avoir besoin d'être réparée ou remplacée, ou si vous faites simplement des procédures pour des systèmes entiers. Vous devrez voir si vous pouvez isoler un élément, ou si vous devez arrêter toute la chaîne de production lors de la maintenance.

Disons que le cadenassage d'un seul moteur nécessite plusieurs étapes pour s'assurer qu'il est correctement isolé de tout ce qui l'entoure. Si ce moteur se trouve dans la ligne de production, cela signifie que lorsque ce moteur est hors service, toute la ligne de production l'est également. Il sera donc plus facile de cadenasser l'ensemble de la chaîne de production plutôt que de le faire pour un seul moteur.

Recourir à des firmes externes

Engager des compagnies externes pour produire vos procédures de cadenassage est une excellente idée, mais sachez qu'elles auront besoin de l'expertise de votre entreprise pour répondre à de nombreuses questions. Si vous laissez à un consultant extérieur le soin de prendre ces décisions, vous disposerez d’un cadenassage à toute épreuve, mais les procédures risquent d'être lourdes et inefficaces. L'accent sera principalement mis sur la conformité. Oui, vous voulez que les choses soient aussi conformes que possible aux lois et aux règlements, mais vous devez également trouver un équilibre entre la sécurité et l'efficacité.

Lorsque nous élaborons chaque procédure individuelle, nous devons également tenir compte de l'ordre des points d'isolement pour chaque équipement. Idéalement, il s'agit du chemin le plus court et le plus facile, mais ce n'est pas toujours possible. Parfois, le mauvais ordre peut créer ses propres risques. Que faire si le fait de cadenasser les équipements dans un certain ordre piège des gaz ou des énergies résiduelles dans la machine par exemple ?

 La rédaction de vos procédures

Une fois que vous avez pris en compte toutes ces considérations, il est temps de rédiger la ou les procédures. Vous aurez peut-être besoin d'aide, car il y a de fortes chances que vous ne soyez pas un expert de chaque pièce d'équipement dont vous parlez. Vous êtes peut-être un opérateur qui comprend le fonctionnement de la machine, mais vous ne connaissez pas nécessairement tous les éléments électriques ou pneumatiques qui la composent.

 Il est préférable de faire appel à un électricien, un mécanicien, un ingénieur ou toute autre personne compétente pour obtenir toutes les informations nécessaires. Dans un monde idéal, les procédures seraient intuitives et parfaitement exactes, mais même IKEA n'a pas atteint ce niveau de sophistication dans ses instructions. Puisque nous ne sommes pas dans un monde idéal, essayez de garder vos procédures suffisamment courtes pour que les gens ne s'ennuient pas en les lisant, et concentrez-vous sur l'essentiel - les dispositifs d'isolation énergétique. La procédure de cadenassage ne doit pas devenir une méthode de travail.

 Une autre paire d'yeux pour vérifier votre travail

Une fois le projet terminé, vous voudrez l'envoyer à une personne qui a une connaissance égale ou supérieure de l’équipement. Cette personne va relire votre procédure. Elle ne se contentera pas de la relire, elle parcourra l'ensemble du processus pour valider les informations techniques.

Elle emmènera la procédure sur le terrain et s'assurera que chaque étape a un sens. Ce travail est effectué par une personne qui travaille dans l'établissement, et non par un consultant extérieur. 

Il ne faut jamais laisser la partie de la vérification à des personnes extérieures. Les consultants sont excellents pour voir l'étendue des projets, analyser les machines, comprendre ce qui entre, ce qui sort en termes de risque et d'énergie et ce qui les contrôle, mais ils ne savent pas nécessairement comment les machines fonctionnent. Ils ne connaissent pas les spécificités des machines. Par exemple, ils ne connaîtront pas nécessairement l'ordre correct pour arrêter la machine ou les étapes de cadenassage pour une zone de danger spécifique. Vous voulez vraiment que le processus de vérification soit effectué par une personne qui connaît votre activité.

En fait, étant donné que plusieurs partis sont impliqués dans la condamnation et la déconnexion, il se peut que plusieurs personnes doivent revoir le processus ensemble : par exemple un électricien, un mécanicien et un opérateur. Vous ne voulez pas qu'ils le passent en revue individuellement, car ils pourraient manquer un ou deux éléments séparément, qu’ils ne remarqueraient pas ensemble.

Et maintenant, le processus d'approbation

Dans le meilleur des cas, les experts sont entièrement d'accord avec ce que vous avez écrit. La procédure est bonne. Il ne reste plus qu'à demander à un directeur ou à un superviseur de l'entreprise de l’approuver. Cette personne confirmera simplement que les personnes qui ont rédigé la procédure et celles qui l'ont vérifiée ont respecté les processus internes et le flux de travail de l'entreprise. L'autorité n'a pas besoin d'avoir des connaissances sur la machine elle-même. Elle a simplement besoin de savoir si les personnes qui ont procédé à la vérification sont compétentes et si elles ont suivi le processus établi.

Dans le pire des cas, ils ne sont absolument pas d'accord avec ce qui a été écrit. Dans ce cas, ils vont le réécrire entièrement, puis le soumettre à différentes personnes pour vérification. S'il n'est pas approuvé, il sera renvoyé à l'équipe initiale jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé. Espérons que cela n'aille pas aussi loin, mais c'est possible.

Une fois que vous êtes enfin d'accord sur votre procédure, vous pouvez célébrer! C'est une grande réussite de créer correctement un document qui assurera la sécurité des travailleurs tout en réduisant au minimum les temps d'arrêt de la production.

Mais ne vous réjouissez pas trop longtemps… il y a toujours d'autres procédures à créer.



CADENASSAGE: LES AVANTAGES D'UNE APPROCHE CLÉ EN MAIN